Projet :

Casino de Salins les Bains - Restaurant, salle de spectacles, jeux

Rossignol

Kyoto

Rossignol

© photos-Nicolas-Waltefaugle

Description :

Site, projet, et programme

Le projet est installé dans l'enceinte, partiellement détruite, des anciennes Salines de Salins- les-Bains, à proximité du musée, en cours de restauration.

Le site est prestigieux et en pleine mutation.

Implantées au centre de la ville, les Salines sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2009, et le projet d’aménagement d’ensemble du centre ville est programmé sur plusieurs années. Il est à peine esquissé aujourd’hui.

Nous sommes lauréats du concours du Musée en 2006, et le projet du nouveau casino nous sera confié l’année suivante, suite à un incendie accidentel et brutal.

L’ancien Casino était implanté initialement dans l’un des bâtiments des Salines. Dans le souci légitime de conserver une activité attrayante pour la vie de la ville, la Commune a souhaité le maintenir au centre ville.

Le programme comprend la construction d'une salle de restaurant et de spectacles, une salle de jeux et les services qui y sont liés.

l'enjeu urbain du projet était double:

Le rattachement au site patrimonial: l'implantation du nouveau bâtiment reprend le tracé des constructions démolies pendant la seconde guerre mondiale et conserve ses principales caractéristiques, adossement le long de la rivière, long refend longitudinal, galerie couverte.
En partie arrière du nouveau bâtiment, le mur qui longeait la « Furieuse », petite rivière qui borde le site, ainsi que celui de la limite nord seront restaurés afin de restituer la lisibilité aux limites des anciennes Salines, et d’ "asseoir" le nouvel édifice.

La conception du projet architectural : une double enveloppe permet de concilier les deux impératifs architecturaux contradictoires du projet : intégration à l'opération en cours sur le musée et impératifs de visibilité propre au programme. Le choix d'un traitement semblable de la peau extérieure pour les deux sites, musée et casino, par l'emploi d’une vêture en acier rouillé, permet de suggérer la « rugosité » du site industriel tout en conservant une écriture architecturale contemporaine. La seconde façade en second plan se présente plus riche et luxueuse et appropriée à la symbolique du programme du bâtiment.

L'espace entre les deux enveloppes* abrite une promenade publique qui relie l'édifice à la vie de la cité et aux futurs aménagements. Ce « déambulatoire » sera prolongé ultérieurement en direction de la mairie au nord et du musée au sud.

Enfin, le niveau du rez-de-chaussée est surélevé de quatre-vingts centimètres environ tant pour répondre à des prescriptions liées aux risques d’inondation, que pour créer un effet de lévitation de la masse imposante du bâtiment, propre à favoriser une lecture claire de cet apport contemporain.


* Voir notre article « Parois » sur le site : http://trapeze-revue.net/spip.php?article20


Maître d'ouvrage:
Société d’exploitation du Casino de Salins les Bains
Maîtrise d'œuvre

Michel Malcotti et Catherine Roussey

Durée des études

2007/2008

Surface
SHON 1490 m2
Date
Livraison printemps 2009
 
< retour

•  •  •

sommaire - agences - galeries - infos - Produits - Petites annonces - Boutique - liens - conditions - infos légales - contact

© NEOarchitecture - Frédéric TESSIER - 2010 - tous droits réservés -