Projet :
CENTRE D'ANIMATION et BOULODROME

Phileas

Phileas

Phileas

Phileas

LE SITE :

Au sud du 16ème arrondissement, le terrain est situé en bordure de Seine dans une bande d’îlots affectés à des équipements à vocation sportive. Si le site bénéficie de « la vue », il subit aussi les nuisances sonores occasionnées par le trafic routier du quai Saint-Exupéry et la présence toute proche du boulevard périphérique.

LE PROGRAMME :

Conçu pour les habitants du quartier, le centre d’animation se compose d’un ensemble de salles destinées à des activités physiques, musicales et d’arts plastiques, d’une salle de spectacle et d’un espace d’exposition. Cet ensemble est complété par un boulodrome extérieur (4 terrains homologués). Chaque élément possède ses caractéristiques fonctionnelles propres et doit cohabiter harmonieusement avec les autres sans créer de nuisances. Compte tenu de sa situation, le bâtiment doit être clairement identifiable comme équipement public et avoir un rôle structurant sur son environnement tout en renforçant l’échappée visuelle vers la Seine. Enfin, cet espace de rencontre ouvert sur le quartier doit être chaleureux et propice aux échanges.

NOTRE PARTI ARCHITECTURAL :

Nous avons recherché un fonctionnement rationnel où chaque façade tire le meilleur des caractéristiques et des contraintes du site. Ce choix architectural permet d’en atténuer les contraintes (contexte très bruyant, circulation automobile dense) et de mettre en valeur les vues exceptionnelles offertes par la position géographique (berges de la Seine) où voir et être vu sont les deux faces d’un même spectacle. Chaque espace est orienté de manière à voir la ville sans l’entendre et joue des transparences et reflets qui font de l’environnement urbain un matériau architectural au même titre que le béton, le métal ou le verre. Suspendus à quelques mètres du sol et enveloppés d’une peau en inox, les vestaires deviennent une surface réflechissante. Les reflets qu’ils jettent sur la ville évoluent au fil de la journée et au gré de la lumière. Cet effet “miroir” dématérialise le volume et insuffle au bâtiment un dynamisme qui contribue à son identification proche et lointaine.

Maître d’ouvrage :
Ville de Paris
Mandataire :
SLA 16
Coût :
4,13 M euros HT
Surface :
2 170 m² SHON
Architecte mandataire:
Atelier d'Architecture PHILEAS mandataire (membre du collectif PLAN01)
Bureaux d'études techniques :

CETBA Ingénierie

Acousticien :

AVEL Acoustique

Entreprise Générale : 
FRANCILIA
Artiste - Photographe - Sérigraphie :

Christophe Sillem

Calendrier :
Concours : 2002 - Livraison : 2008
Photographe : 
Stephan LUCAS
 
< retour



•  •  •

sommaire - agences - galeries - infos - Produits - Petites annonces - Boutique - liens - conditions - infos légales - contact

© NEOarchitecture - Frédéric TESSIER - 2010 - tous droits réservés -